Un algorithme qui dresse la cartographie des sphères de la personne

Mais même si un accord, limité, est conclu, il sera loin de résoudre les questions de fond.Il en est ainsi, en particulier, du salaire minimum.Un QE européen pourrait alors voir le jour.Mais d’autres céderont plus volontiers qu’aujourd’hui au localisme et au clanisme intellectuel, plaies du recrutement universitaire français. Mais là aussi, plus la machine est centralisée, plus elle va rechercher comme aujourd’hui un résultat chiffré macro : envoyer un maximum de chômeurs en formation.Tirons les leçons de l’histoire récente ! Il est bien connu que, pendant la période des Trente glorieuses aux Etats-Unis comme en France, les banques n’ont pas connu de crises et ont joué un rôle moteur dans le développement économique et social exceptionnel de cette période, car celles-ci étaient étroitement supervisées, avec une séparation stricte entre les banques de détail et les banques d’affaires.La seconde est une discipline scientifique en pleine naissance qui étudie les moyens d’améliorer d’une manière réaliste le bien-être individuel et collectif en focalisant davantage notre attention sur les ressources que sur les difficultés.Pôle de développement économique majeur de la région caucasienne, qui propose à l’Europe une alternative en matière de sécurité énergétique, affirme son indépendance sur la scène diplomatique et développe à l’intérieur un modèle de laïcité qui a fait ses preuves…Mais un coup d’œil à la moyenne des déficits courants entre 2000 et 2013 – qui vont d’un minimum de 5,5% du PIB en Lituanie jusqu’à 13,4% pour le Kosovo – suffit pour comprendre que ce ne sont pas les pays à imiter.Le numérique rapproche les gens à travers l’espace et le temps, esquisse rêves de bébé avis, persuadé que les événements sociaux impactent les institutions culturelles.Peut-être plus ambitieux, l’économiste , professeur et consultant international, considère quant à lui que «les colocalisations peuvent être le champ de mise en œuvre de toutes les idées innovantes au niveau du bassin méditerranéen».Mais sur le fond, rien n’a véritablement changé.Pour cela il faut développer l’idée, auprès de nos partenaires, que faute d’une solide Industrie européenne de l’aéronautique, de l’espace et de la défense, il n’y aura pas ou plus, à terme, de Défense européenne.Le constat est simple : le dispositif en place n’ayant pas été assorti de moyens de contrôle suffisants, son efficacité est défaillante.Ca n’a guère donné de résultats appliqués car les soutiens n’ont pas perduré sauf dans quelques pays qui ont maintenu des objectifs précis.Les professionnels du secteur doivent être en mesure de suivre les évolutions technologiques afin d’identifier celles qui correspondent à leur environnement.Avec 25,7 % de chômage des jeunes en France (source : Insee, mai 2013), on peut s’interroger sur la pertinence du lancement d’un « Erasmus des apprentis » affichée par nos dirigeants face à leur absence de mobilité hexagonale.Une boîte à outils, mais après?Ces dépenses doivent être prises en compte par la solidarité nationale et financées par des ressources fiscales.

Publicités