Rigueur et morale publique

Les brevets stimulent-ils ou bien empêchent-ils l’innovation ? Ce n’est pas un métier soumis, comme toute institution humaine, à des règles de gestion qui relèvent du bon sens mais qui s’apprennent.Les 65 millions d’acteurs de ce système (si l’on y inclus les patients), ne disposent d’une information que limitée, et sont sensibles à de nombreux lobbies.Ainsi, ne pas accepter les lourdes coupes imposées par la LFR, et inscrire 500 millions d’euros supplémentaires dès 2014 dans cette LPM est assurément une action positive.Le Bundesverband der Deutschen Industrie (l’équivalent allemand du Medef) travaille actuellement sur un rapport allant dans le même sens.C’est ainsi que l’on peut lire les efforts du gouvernement d’imposer les clauses de désignation dans les complémentaires santé collectives, au mépris de l’accord national interprofessionnel signé en janvier par une majorité de syndicats avec le patronat.Cela ne fait plus aucun doute selon les récentes dispositions réglementaires sur l’inclusion bancaire et le surendettement.Ces travaux doivent juste permettre de faire un état des lieux de ce qui est », explique Antonio Fiori .Des accords jugés pourtant ensuite, à juste titre, comme très frileux.L’énergie se dissipe vite.Leurs relations avec les malades se dégradent, les banlieues et les campagnes se vident, certains honoraires enflent.Ce changement devrait permettre au président actuel et à ses successeurs de mettre en place plus rapidement leur administration.