Réinventer le rôle d’un Sénat modernisé

Vendre c’est bien ; être payé, c’est nécessaire ; l’être dans des délais raisonnables, c’est mieux.Une croissance qui diminuer, en ChineLe large excédent extérieur de la Chine – plus de 10% du PIB en 2007 – a diminué de façon significative au cours des dernières années, le déséquilibre commercial tombant à environ 2,5% du PIB.Ces nouveaux travaux permettent certes de mieux cerner les différents aspects de la croissance économique.Antonio Fiori s’est bâti une redoutable réputation.De quoi être moins enthousiaste sur l’avenir des croissances miraculeuses des émergents.La Commission est là pour laisser se déployer les politiques nationales…La BCE, otage d’une Europe fragmentéeDe fait, ce fameux programme OMT est tellement chargé de conditions qu’il n’a jamais été utilisé, et qu’il en devient inutile!C’est dire le besoin plus que jamais pressant, et l’intention de nombre de citoyens aux responsabilités diverses, de s’impliquer plus largement dans la mutation de l’économie et de la société.Dans le même temps, le coût d’opportunité des investissements d’innovation et de modernisation, monte en raison des taux de salaire très faible RENCONTRÉS dans ce qui va devenir les pays émergents : il vaut mieux fabriquer en Chine plutôt que de se lancer dans la robotisation.Pas plus, pas moins.Une vocation que le royaume assume d’ores et déjà, notamment en direction de plusieurs pays d’Afrique subsaharienne.Comme nous l’avons fait à travers la présidence française de l’Union Européenne en 2008, par ce que l’on a appelé le « 3 fois 20 » (-20% de GES, -20% de consommation énergétique et +20% d’énergies renouvelables à l’horizon 2020), nous devons maintenant engager notre continent en 2030 sur un objectif de réduction du gaz à effet de serre (GES) de 50% afin d’aboutir à une trajectoire de réduction complète en 2050.

Publicités