Réflexions à propos de l’évasion de capitaux

À l’auteur on donnera le nom qu’on voudra, on ne fera pas qu’il n’y ait pas eu d’auteur.On trouve notamment la volonté du renforcement de la compétitivité par la promotion d’un cadre favorable aux INVESTISSEMENTS dans l’innovation, la création de meilleures conditions pour le marché intérieur et les marchés internationaux, la mobilisation des ressources financières publiques et privées et, enfin, l’encouragement des investissements dans le capital humain et les compétences.L’indifférence même est souvent supérieure à la foi dogmatique.C’est de quoi nous avons la vision nette en temps de révolution. Selon le bon mot de Christian Navlet «  si l’on mettait tous les économistes bout à bout, ils seraient incapables de tirer une conclusion.  » .Le rôle des centres nerveux supérieurs est, en effet, de modérer l’action des centres inférieurs, de régler les mouvements instinctifs.Oui, cette Édith menue, longue et blonde…— Tandis que je suis menue, longue et brune…— Elle ressemble à ton père.Ramses est l’annuaire stratégique du think tank IFRI (Institut français des relations internationales).Donc de faire ralentir une croissance qui a déjà ralenti.Cette enquête montre aussi que le niveau de confiance dans toutes les institutions européennes, y compris le parlement européen, qui jouit toujours du meilleur score, baisse systématiquement depuis 2007 : c’est une tendance de fond aggravée par la crise.Un tiers des travailleurs japonais est précaire.

Publicités