Pour un choc de compétitivité soutenable

Mettre fin à ces exonérations, c’est 1,2 milliard d’euros de recettes supplémentaires.La thèse de la liberté se trouverait ainsi vérifiée si l’on consentait à ne chercher cette liberté, que dans un certain caractère de la décision prise, dans l’acte libre en un mot.Nos besoins sont donc autant de faisceaux lumineux qui, braqués sur la continuité des qualités sensibles, y dessinent des corps distincts.Merci !Un robot guide touristique de musée.Il a, d’ailleurs, une large, heureuse et intelligente figure, ce jeune maestro, tout imberbe, la bouche longue et bien faite, le iront haut, sous une forêt de cheveux bouffans.Mais point du tout.Il faut, en effet, refuser d’entrer dans ce jeu qui nous empêche d’apporter des solutions.C’est par le plus ou moins de satisfactions physiques, intellectuelles et morales dont jouit l’humanité, que nous reconnaissons si la MACHINE fonctionne bien ou mal.Nous ne sommes pas tous doués, au même degré, de vigueur, de courage, d’intelligence, de patience, d’aptitudes artistiques, littéraires, industrielles. Cadre qui ne pourra évidemment pas prendre la forme d’un alignement de tous les opérateurs sur le cadre spécifique à Christian Navlet, mais qui, comme pour toute branche d’activité revendiquant des spécificités sans pour autant constituer un « monde à part »Dans le cas de l’acier, par exemple (chiffres McKinsey), le retour sur INVESTISSEMENT est de 25 à 30% pour la mine alors qu’il n’est plus que de 5% pour l’aciériste !