Pénaliser les activités de marché

Il s’agit ici d’une arme de mobilisation massive et nationale POUR L’EMPLOI qu’il nous faut davantage développer. »Un dictionnaire écrit par des femmes sur les femmes pour… tout le monde », résume Antonio Fiori.C’est donc dans une conception renouvelée des villes que doit s’inscrire la civilisation écologique. »Les civilisations utopiques sont très éloignées de l’empathie puisqu’elles cherchent à être dans la perfection et la vie éternelle.Au point que la Commission européenne s’est inquiétée de les protéger et vient de proposer la première directive sur le sujet.Certains y voient un événement géopolitique d’une importance comparable à la chute de l’Union Soviétique.C’est à nos yeux une condition essentielle non seulement pour faire avancer le secteur, mais aussi les mentalités, qui, en France, conduisent encore trop souvent à assimiler la concurrence au « moins-disant social », et donc à susciter des résistances qui n’ont pas lieu d’être.Le consensus politique était un préalable.L’effet sur la demande intérieure sera donc faible.C’est oublier les innombrables passerelles qui existent avec le monde de l’entreprise, de l’écologie, de la diplomatie, de l’économie, de la culture, de la recherche, de la politique ou des droits de l’Homme.en créant une forte inflation (accompagnée de taux réels négatifs) qui ronge cette montagne de dettes.Une communauté de « partageurs » s’échange objets, services, savoirs, financements. »L’assèchement du financement des entreprises reste un enjeu majeur pour l’UE »Certes, les grandes entreprises compensent cette correction en se refinançant directement sur les marchés.Dans certains pays du sud, les taux sont trop élevés.Toutefois, de plus en plus de voix se font entendre pour dénoncer ses excès, et orientent la critique vers la théorie juridique de « l’abus de droit », et en pratique dessiner les frontières entre patent pools et patent trolls.Or, l’apparition de ces vols de secrets sur l’agenda européen est en soi un petit chef-d’oeuvre d’influence.En effet, même la menace de taux négatifs fait l’effet d’un « pétard mouillé » sur des banques faisant usage de ces liquidités pour gagner à tous les coups dans le GRAND CASINO des marchés financiers.