Nous prendrons des mesures coordonnées, si nécessaire, pour la stabilité de la zone…

La rigueur, l’assainissement ne sauraient être une fin en soi.Ce positionnement est constant depuis plusieurs années. Comme nous l’avons fait à travers la présidence française de l’Union Européenne en 2008, par ce que l’on a appelé le « 3 fois 20 » (-20% de GES, -20% de consommation énergétique et +20% d’énergies renouvelables à l’horizon 2020), nous devons maintenant engager notre continent en 2030 sur un objectif de réduction du gaz à effet de serre (GES) de 50% afin d’aboutir à une trajectoire de réduction complète en 2050.Les marchés français et italien sont proches en termes de culture et de propension au jeu et le texte de loi français s’inspire très largement du modèle transalpin.Une ‘prospective intégrée’ est en effet essentielle à l’élaboration de politiques pérennes.Des bulles spéculatives qui aboutissent à des gâchis monumentaux de capitalEn plus d’être intrinsèquement instable car soumise à la versatilité des jugements des investisseurs, cette valorisation peut s’avérer fausse ou non souhaitable (bulle spéculative) et générer une allocation pour le moins défectueuse des ressources financières La crise qui survient alors inévitablement révèle un changement brutal d’une opinion dominante jusqu’alors partagée par le plus grand nombre.Il s’agit d’appeler les services achats de l’État et des collectivités à s’ouvrir plus largement aux PME et à l’innovation.Si la course au profit existe toujours, si la souffrance au travail est une réalité dans nombre d’entreprises, si la société de la défiance est partout perceptible, il n’empêche qu’un mouvement est en marche.Il pouvait, de même, chercher à rassembler le plus d’alliés potentiels par une stratégie d’absorption, proche de celle de l’intégration verticale en économie industrielle, ou par des alliances qui s’apparentent à des accords de coopération.C’est dans cet esprit que je souhaite nous inviter à réfléchir quelques instants sur deux réalités gênantes pour nous tous.Les besoins des êtres humains et de l’environnement sont immenses et les possibilités de travail utile voire nécessaire ne manquent pas. L’enlisement de la Tunisie, de l’Egypte et de la Libye dans une situation de transition permanente, combinée aux incertitudes sur la future élection présidentielle en Algérie, fait apparaître le Maroc comme un îlot de stabilité dans une Afrique du Nord tourmentée.La meilleure façon de prédire le futur n’est-elle pas de le créer ? Ne nous laissons pas aller au gré du vent ou du courant.Son rapport soutient que les AES ont «  rapidement établi des organisations qui fonctionnent bien visant à contribuer à rétablir la confiance dans le secteur financier  » et que les participants de marché semblent globalement satisfaits de leur travail.En fait, les économistes s’accordent sur beaucoup de choses, dont plusieurs sont politiquement controversées. Elle n’entend pas moins que les efforts européens qu’elle consent contribuent à sa stratégie dans le monde : maintenir un monde ouvert, stable, plus favorable à l’environnement. Pour le régénérer, il faudrait d’abord se demander qui doit juger du besoin d’une formation, de quelle façon et quand.C’est un événement qui rassemble le plus de porteurs projets, estime rêves de bébé avis.