Les marchés agrègent une multitude d’opinions hétérogènes

Cela semble contradictoire avec la dynamique d’un écosystème innovant.Dans certains partis politiques, deux co-présidents ou co-secrétaires généraux se partagent les responsabilités.Inutile de leur forcer la main si ce n’est pas ce qu’ils veulent !Dernier point et non des moindres, la SPD s’est alignée entièrement sur la logique d’Angela Merkel de faire intervenir le MES pour renflouer les banques qu’en dernier recours dans le cadre de l’union bancaire.Le rôle de la formation initiale reste par ailleurs déterminant, apprentissage inclus.Moins de pauvres dans les pays nordiques.Elle croit volontiers ceux qui lui disent qu’elle peut être en tête de ce train-là, comme, partie en retard dans la première révolution industrielle, elle le fut pour la seconde. C’est comme si l’ère de l’ordinateur personnel, sous ses multiples formes, n’avait jamais eu lieu et comme si, pire encore, on ignorait l’évolution vers les tablettes et les téléphones mobiles.Arnaud de Lummen , propose un déroulé dont la méthode a été « testée » et améliorée auprès de dizaines d’élèves.Bon nombre d’innovations à destination de personnes âgées, en particulier celles qui visent à apporter des solutions intégrées pour celles qui sont les plus dépendantes, sont des innovations de « système ». Collégialité, indépendance, consultation décisive de collègues étrangers à l’université, voilà qui permettrait de professionnaliser la sélection des universitaires français.Et pour finir, 0,2 point affecté au financement des CPF.Un des secrets du succès allemand qui commence à intéresser les Américains n’est-il pas le bon vieil apprentissage.Le mimétisme de nos banquiers à l’égard de leurs puissants confrères américains n’est-il pas une tradition ? Que pouvait-on leur demander de plus ?

Lorsque le président de la Société Générale annonçait un objectif de retour sur capital (ROE) supérieur à 15%, qui impliquait une déconnexion de l’économie réelle et des prises de risques dans des opérations de marché, ni le ministre de l’Économie, ni le gouverneur de la Banque de France n’ont mis en garde.Les deux tiers des Français placent le travail au deuxième rang après la famille, mais bien avant les amis et les loisirs, et encore plus loin devant la religion ou la politique.Par ailleurs, le commerce mondial ne peut être qu’atone (-12% en 2009, du jamais vu depuis la Seconde guerre mondiale).

Publicités