Les banquiers centraux, quels formidables prestidigitateurs !

Le diagnostic économique est pourtant clair : un pays en croissance faible qui ne peut durablement équilibrer sa balance des paiements courants vit au-dessus de ses moyens.À mesure de l’amélioration des résultats, la légitimité des organes internationaux se trouverait consolidée, ce qui encouragerait progressivement les États à leur déléguer certains pouvoirs.Salutaires pour les pays receveurs comme pour les populations, ces envois sont pourtant encore trop couteux, ce qui entretient le secteur informel.L’idée est de transférer une part des fiscalités existantes, comme celles du travail ou de la valeur ajoutée, vers des taxes environnementales, afin de donner un signal prix sur la pollution tout en rendant l’économie plus compétitive.A noter qu’en 2020, 60% des collaborateurs seront issus de la génération Y et 4 à 5 générations de salariés cohabiteront ensemble !
Une difficulté à passer à l’action

Nous avons la conviction que les équipes RH se mobilisent déjà sur le thème du digital avec une multitude d’idées et des premières initiatives volontaristes.Fixation des péages (par exemple, maintien des péages fret à un bas niveau pour favoriser ce mode de transport), contribution financière à l’équilibre des dessertes conventionnées. Aujourd’hui, un exportateur qui réussit est aussi un importateur actif: « Les importations créent les exportations.C’est ainsi par exemple que personne n’a vu venir les effets néfastes des politiques publiques sur les bio-carburants.Celle-ci viendrait en remplacement de la taxe foncière.Arnaud de Lummen peut se prévaloir d’un bilan très honorable.Les femmes restant toutefois minoritaires dans le monde avec 47% de la population internautes.

Publicités