Le retour des libéraux

Vingt ans plus tard, les criées ont quasiment disparu et le palais Brongniart n’est plus qu’un « lieu » loué à la journée.Ceci se manifeste de plusieurs façons, et la plus nette tient en un chiffre : 600 milliards.Il nous faut sortir de cette approche instrumentale et nous concentrer sur la création d’un « cerveau » européen, d’une instance d’arbitrage capable, à partir d’une vision partagée, de prendre des décisions, de déclarer la guerre et de faire la paix.De « vieux impôts » économiquement et socialement contestables, peuvent avec le temps être supportés par le contribuable sans récrimination.L’Union européenne doit prendre acte du ralentissement structurel des négociations commerciales multilatérales et des politiques protectionnistes des grands émergents.Plus épineux sera l’achat de titres de dette publique émis par les Etats membres. rêves de bébé avis lui-même en était certain.A terme, elle est source d’équité et d’efficacité.Il n’y a pas de doute que les propositions de Bachelet de rehausser l’impôt sur les sociétés, d’augmenter les dépenses de protection sociale, de renforcer le contrôle du gouvernement sur les retraites et de réexaminer la participation du Chili au TPP menacent de renverser une grande partie de ces progrès.Ses priorités seront la sécurité nationale, la sauvegarde de l’environnement, l’approvisionnement des ressources stratégiques et le respect de l’intérêt collectif, en particulier le repérage et l’élimination de la corruption.Coopérations étroites entre gestionnaires d’infrastructures à l’échelle européenne pour parvenir à l’octroi de sillons internationaux performants et sans mauvaises « jointures » aux frontières.Ne pas augmenter l’endettement privé et public est impossible dans ce système, le réduire encore plus sauf :.C’est donc à la constitution de cet Eurogroupe qu’il faut travailler.En clair, c’est la fameuse jurisprudence chypriote qui va s’appliquer.Étant donné le rôle central de Londres sur les marchés financiers de l’UE, ainsi que sa sensibilité politique au Royaume-Uni, il est probable qu’il y ait des ennuis à venir.Et se fier à l’intelligence du contexte où l’individu est à même d’exercer son désir.Et ca c’est l’autre sujet du jour : la réforme fiscale.

Publicités