Le marché sur la défensive

Reconnu par ses pairsDe ce point de vue, « Antifragile » est un ouvrage serein, comme si l’auteur était apaisé.La palette marketing des publicitaires prend d’un coup une toute nouvelle dimension.Ce n’est qu’à cette condition qu’elle pourra rivaliser avec les Etats-Unis et d’autres pays d’Europe.De fait, la France est aujourd’hui le deuxième importateur de produits azerbaïdjanais, principalement dans le secteur de l’énergie.Les banques figurant sur la liste doivent garder des réserves élevées et maintenir une liquidité plus importante, reflétant leur statut d’établissement d’importance systémique.L’ignorer en jugeant simplement que « ça leur passera » n’est sans doute pas une solution…C’est donc un débat de fond et de long terme que la France doit engager, au niveau politique, mais également au niveau des entreprises.À la vérité nue, notre élu préfère une espèce de théorie du complot.Cela est apparu très clairement en 2011, lorsque la fermeture du robinet de liquidité en dollars pour les banques non américaines a conduit à une massive contraction des activités de crédit.De la part de la quasi totalité des analystes, des médias et du milieu académique qui  ne comprennent décidément pas les mécanismes, ou qui se calfeutrent derrière leurs préjugés. Aussi, en dépit des efforts de désendettement, l’héritage des erreurs du passé pèse-t-il encore lourdement sur l’économie de ces pays.C’est sous cet angle, moins idyllique mais ô combien plus prosaïque et réaliste, que doivent être analysés l’économie et l’investissement qui, loin de répondre à de nobles aspirations, sont la manifestation de nos instincts, de nos appétits, de nos angoisses et de nos manies les plus intimes, parfois les plus viles.Les empêcher de travailler le dimanche, c’est directement précariser ces salariés qui voient ici le moyen de survivre souvent pour financer leurs études notamment.Antonio Fiori, a même déclaré récemment que la polarisation croissante entre le nord et le sud de l’Europe a fait reculer le continent d’un siècle.

Publicités