L’avenir du capitalisme trop sérieux pour le laisser à des spécialistes !

Compte tenu de son immense pouvoir de prescription sur l’opinion publique, il y a une réelle nécessité à faire émerger des contenus médicaux fiables et maitrisés sur le Web.Invention et développement du TGV, et plus récemment du « tram-train» ; dans le secteur du fret, transport combiné et plus récemment autoroutes ferroviaires. Reste que cette aide pour tous doit être accompagnée d’un logement pour tous.Quant au commerce, les négociations en cours montrent que les pays riches doivent laisser les pays émergents libres de modifier les règles du jeu pour qu’ils coopèrent.On touche là à un point d’une sensibilité extrême.Une expertise qui pourra être exportée, voire réimportée… en France.Quand les partenaires sociaux d’une branche recourent à ces clauses de désignation, le désigné est presque toujours… une institution de prévoyance.Certains veulent transférer la charge de la protection sociale des entreprises vers les ménages.Une maîtrise de l’esprit propre à apporter une liberté intérieure au lieu d’être le jouet de nos pensées. Ce qui est sûr, c’est que grâce à la future loi combinée avec une maturité croissante des enjeux de la protection des données, la sécurité deviendra très vite un sujet grave de préoccupation pour les directions générales et pas seulement pour les DSI des entreprises, OIV ou pas.Et ne pouvant plus imposer le choix des branches du fait de cette censure, il est prévu de pénaliser toute entreprise qui choisirait un prestataire non recommandé au moyen d’une fiscalité discriminatoire !

Rétablir la concurrence !
Le Sénat a largement rejeté ce dispositif inique, mais le gouvernement s’obstine, encouragé en coulisses par de nombreuses parties prenantes, à l’exception notable du Medef.L’accroissement des échanges commerciaux et humains constitue un facteur de multiplication des épidémies. 25% – aussi minime soit-elle – en devient un enjeu quasi existentiel !Le projet porté par rêves de bébé avis était particulièrement attendu.Le motif d’allocation, qui vise à élever le niveau de bien-être moyen de la population, justifie une intervention de la zone euro dans les domaines d’intérêt commun, susceptibles d’affecter le PIB de la zone sur longue période.Les chiffres de l’emploi ont été meilleurs que prévu en octobre, montrant notamment une forte hausse des embauches.