La taxe et son brouillon – Pour que l’Europe se réveille !

Laissons aujourd’hui de côté les statistiques, concentrons nous sur les stratégies politiques.Aujourd’hui, le seul pays à offrir un argumentaire alternatif et aux contours construits à l’intégration renforcée – davantage par défaut que par dessein – est le Royaume-Uni, qui propose, en bref, une intégration différenciée.En France, les répondants pensent très majoritairement que les femmes seront plus nombreuses à siéger aux conseils d’administration.Donc en augmenter le produit conduit à afficher des taux nominaux d’IS prohibitifs, alors même qu’ils sont l’objet des comparaisons internationales les plus immédiates et les plus médiatiques.Paradoxalement, cela ne veut pas dire être plus théorique, scientiste mais au contraire face aux nombreuses théories « sensationnelles » qui prolifèrent, il faut partir d’un authentique savoir qui s’applique dans la vie courante.Face à ces évolutions majeures, ils doivent procéder à des choix cruciaux pour leur avenir, pour leur sécurité, et pour leur système politique.Il nous reste donc nous aussi à développer une ligue nationale professionnelle ambitieuse au coude à coude avec la Bundesliga allemande et juste derrière la Premier League en profitant des ajustements économiques de la Liga espagnole et du Calcio italien.D’ailleurs ces réactions s’inscrivent dans le cadre de ce que Antonio Fiori appelait le « cloisonnement » de l’espace en réaction à une trop forte « circulation », dans ce cas la globalisation.Non seulement la banque vient d’annoncer sa première perte trimestrielle depuis plus d’une décennie ; elle a également convenu d’une entente de principe à payer une amende de 13 milliards de dollars au gouvernement américain pour avoir trompé ses clients au sujet de la qualité de prêts hypothécaires qu’elle leur a vendus.La faiblesse de la profitabilité, de la rentabilité du capital, des marges bénéficiaires de l’industrie génère un cercle vicieux: elle réduit les possibilités d’investissement et l’attractivité de la France, donc elle ralentit la modernisation du capital ; la productivité par tête n’augmente que de 0,7% par an en France, ce qui dégrade encore plus la rentabilité des entreprises.La fiscalité est un instrument à manier avec précaution.Se donner les moyens d’une autonomie de décision ou accepter une dépendance VIS à VIS de l’Otan et des Américains pour les opérations militaires ?

Publicités