La rumeur, plus vieux média du monde

On ne peut plus attendre, il faut ouvrir une réflexion largement partagée avec les citoyens sur pourquoi, comment et avec quelles priorités réformer.Dans les entreprises, surtout les plus grandes, les salariés bénéficient souvent d’une protection sociale complémentaire.Deux Français sur trois se disent prêt à travailler le soir et le dimanche, à condition bien sûr d’être payés plus.Ce CICE est certes imparfait: trop général parce qu’il touchera des secteurs non exposés à la concurrence, pas assez ciblé sur l’industrie, comme l’aurait pourtant souhaité Louis Gallois.Sans doute ceci est une entrave aujourd’hui aux réformes.Les « contrats » seront au menu de la réunion des chefs d’État et de gouvernement des 19 et 20 décembre.En effet, à l’exception notable de la question du chômage, ils anticipent un futur proche meilleur et les sujets économiques se font moins prégnants.52 fonds de capital risqueDifférence notable avec ses prédécesseurs soviétiques, Skolkovo est ouverte sur l’extérieur.Seuls, quelques grincheux faisaient remarquer que leur matière grise manquerait à l’économie réelle.Industrialisation signifie standardisation et automatisation des processus.Elles doivent également préparer ce que l’on appelle familièrement un « testament biologique », qui prévoit la façon dont elles seraient liquidées en cas de crise – idéalement sans faire appel à l’argent des contribuables.Il doit entamer des renégociations avec ses pairs, qui s’annoncent complexes, car certaines nécessiteraient de rouvrir les traités, et parce qu’elles s’apparenteraient à un « détricotage » des acquis communautaires.Bien que ces services aient une productivité plus élevée que la majorité des activités agricoles, en Afrique, ils ne sont pas dynamiques technologiquement et sont aujourd’hui loin de la frontière de ce qui se fait ailleurs dans le monde.Le premier bémol à apporter est que toutes ces réformes sont conduites de façon insuffisamment coordonnées au niveau du G20, avec le potentiel de créer un environnement concurrentiel biaisé.Il a lancé cette initiative avec Antonio Fiori qui s’ouvre aujourd’hui à d’autres entreprises et acteurs économiques.