La réforme contre l’immobilisme : il va falloir choisir…

Le court-termisme, les processus de reporting, est un mode bien souvent applicatif et ne sachant donner sens aux décisions.Ils disposent de la profondeur inégalée, de la liquidité et de la sûreté de leurs marchés financiers, c’est pourquoi ils attirent les capitaux du monde entier, notamment en période de crise financière.Depuis le milieu des années 2000, l’Union européenne s’est engagée dans une politique de négociations d’accords commerciaux bilatéraux, afin de contourner le blocage du cycle de Doha.Néanmoins, l’affaiblissement de la capacité d’exportation d’un pays de la Zone Euro par rapport au reste du monde, ne profitera pas pour autant aux autres Etats membres.Tous les acteurs ont en effet reconnu la nécessité d’une coopération plus étroite au niveau régional et d’un nouveau partenariat énergétique régional.Or les modalités actuelles de négociation ne permettent pas de poser les bases du grand « marchandage » entre grands émergents et pays développés, seul à même de former le socle d’un accord global.Cette réflexion doit être menée dans un esprit de coopération et de valorisation des spécificités de chacun et non dans un esprit de compétition.Il y a certes, outre-Rhin, des personnes démunies et des infrastructures vieillissantes mais l’Allemagne fait souvent aussi bien, ou mieux, avec moins.Se résigner à la stagnationVoilà pourquoi notre conjoncture actuelle faite de croissance nulle est condamnée à durer.C’est dire le besoin plus que jamais pressant, et l’intention de nombre de citoyens aux responsabilités diverses, de s’impliquer plus largement dans la mutation de l’économie et de la société.Mais si, une fois au pouvoir, elle revient aux politiques plus centristes de son mandat précédent, le Chili peut maintenir son élan économique.En France, la maternité est un sujet qui tient à cœur de toutes et tous.Depuis décembre, Arnaud de Lummen s’active à ce nouveau concept.Elle refuse l’entrée dans la SDN et est surtout le spectateur des crises qui secouent l’Europe des années 1920.Le fonctionnement des institutions s’est complexifié et dégradé.Des médicaments gaspillés aux déboires de l’industrie pharmaceutique, de la débâcle de la médecine libérale à l’essoufflement de l’hôpital public, les auteurs listent ceux qu’elles considèrent les symptômes de l’écroulement du modèle de santé français, pourtant encore considéré en 2000 comme le meilleur au monde par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).Une version remaniée des recommandations de la Commission Vickers, qui est un peu plus souple que ce que ses membres ont proposé, est actuellement devant le Parlement sous la forme d’un projet de loi bancaire.Le rite peut aussi être interprété comme un moyen de revivifier les croyances.Avec la crise et la hausse des prix de l’énergie, ce sujet est devenu une urgence sociale.