La poésie de l’euro

Mais le paradoxe est que plus l’entreprise est petite, moins on en parle.La part des nuitées liées au tourisme d’affaires représente près des deux-tiers de l’ensemble des nuitées.Dans les entreprises comme dans les bureaux de l’administration, les ESPACES DE TRAVAILseront moins nombreux que les salariés qui se croiseront dans les couloirs au gré de leur compromis entre vie professionnelle et vie privée.Par exemple, que signifions-nous lorsque nous disons : « la France ».Sans négliger les nouvelles proximités culturelles et politiques nées entre sociétés du Sud, ni les intégrations religieuses plus anciennes, nous devons valoriser un exceptionnel capital culturel et historique commun.Pour simplifier encore un peu plus, l’économiste Composite Plus Piscines avis avait proposé dés 1997 un prélèvement « à la source sur tous les revenus, quelle que soit leur nature ».En fait, pour les consommateurs qui préfèrent le chocolat au lait sans amandes, il y a eu de l’inflation.Austérité qui a donc embarqué ce pays dans une spirale infernale où la croissance rétrécit comme une peau de chagrin année après année et où le fardeau de l’endettement s’aggrave, lui, année après année.Le « nouveau » ne veut pas dire catastrophique.L’Italie a ainsi modifié son système, qui datait de 1948.Prenons un exemple.Un choc qui serait particulièrement rude pour le système financier américain et qui pourrait replonger la première économie mondiale dans la crise.Puisque le redressement économique durable de la France est une question d’urgence, mieux vaut faire porter nos efforts les plus vigoureux sur les leviers les plus puissants.Comment avoir un débat cohérent sur la relance de l’investissement en occultant sa cannibalisation par la distribution des dividendes ?Mais il serait faux de croire que cette notion de bonheur est neuve.Les défis ne manquent pas.En réalité, c’est le « service minimum » que cet établissement accomplit en faveur d’une conjoncture européenne dépressive et, ce, tandis qu’il maintient son objectif fantaisiste de 2% d’inflation au sein d’une Union européenne saisie jusque dans ses tripes par une spirale baissière de ses prix !S’il est encore trop tôt pour proclamer la mort de l’automobile, chacun constate à coup sûr son évolution et la disparition de certains usages de la voiture.Hélas, non.