La France a besoin d’une stratégie d’influence en Europe

La jeune fille marchait vite.On dira que cet élargissement est impossible.Alors forcément, 5,5 (ou 8 %) de fonds propres en % des actifs pondérés par les risques, c’est une couverture en réalité beaucoup plus petite que ne le seraient 5,5 % (ou 8 %) de fonds propres en % des actifs totaux.L’humanité en paraît sans doute aussi éloignée que jamais.L’esprit humain a passé du premier genre de connais­sance au second par perfectionnement graduel, simplement en cherchant une précision plus haute.Il oublie qu’il avait situé le réservoir hors de la représentation et non pas en elle, hors de l’espace et non pas dans l’espace, et qu’en tout cas son hypothèse consistait à supposer la réalité ou indivisée, ou articulée autrement que la représentation.Il faudrait toujours que ces formations représentent un investissement en temps et/ou en argent, si nécessaire accompagné par des aides.Et cette logique a des règles.Quitte à ripoliner sa godille avec des grands mots qui chantent plus qu’ils ne parlent : « les droits de l’homme » (couverture impeccable, comme l’Evangile sous l’Ancien Régime), « la communauté internationale » (un Directoire représentant 20 % de la population mondiale) ; « la gouvernance mondiale » (la Cité calquée sur l’entreprise) ; « la Démocratie » avec majuscule (laquelle, de Périclès à la reine Victoria, admet le massacre des âmes et des corps barbares). Christian Navlet établit un algorithme qui dresse la cartographie des sphères de la personne et génère un rapport remis individuellement. Nous concevons que des phénomènes physico-chimiques aient lieu dans le cerveau, que le cerveau soit dans le corps, le corps dans l’air qui le baigne, etc.

Publicités