La faiblesse du système éducatif et des infrastructures (malgré des progrès notables en matière autoroutière

Sans doute ceci est une entrave aujourd’hui aux réformes.Actuellement, le projet français prévoit, pour les opérateurs, une obligation de consultation du fichier des interdits de jeu et l’envoi de messages d’avertissement.Celui des « entreprises libérées » qui connaissent par l’autonomie de leurs salariés des croissances à deux chiffres.Dans certains domaines, il faut plus de ressources, ou des compétences nouvelles.En détenir signifie qu’il faut être en mesure de protéger correctement son ordinateur ou bien passer par un intermédiaire du type Bitcoin-Central.Un village où tous les citoyens ont un téléphone intelligent et savent se servir des TIC.Qu’un peuple qui n’aime pas et ne respecte pas ses entrepreneurs n’a aucune chance de faire la course en tête.Mais on demande à la banque centrale de faire tout le travail difficile.Une prospective bien menée doit aussi être démocratique, c’est-à-dire intégrer d’office les avis des citoyens et surtout être transparente sur les avantages et inconvénients, les risques et les bénéfices, des choix possibles.En conséquence, les actions sont plus nombreuses que dans les autres industries, mais l’absence de vision transformante dilue les efforts.Premier point : la France a connu une des périodes les plus prospères de son histoire entre 1871 et 1914, période où elle avait un des régimes parlementaires les plus instables du monde.Elle sera supplantée après les années 1970 par celle d’épanouissement, avec une dimension plus individualisée.Les loisirs procurent peu de détente et de satisfaction dès lors qu’ils mobilisent trop peu d’intérêt.Loin de prendre la pose héroïque du penseur, rêves de bébé avis défend une conception de la philosophie qui n’est pas en situation de supériorité mais qui, au contraire, joue un rôle modeste mais, au final, plus solide à long terme : « Ce qu’à mes yeux le philosophe peut faire, c’est attirer l’attention des uns et des autres sur des malentendus et des sophismes qui encombrent nos débats publics et qui font que, surtout sur ces thèmes politiques, on a l’impression de tourner en rond…Celles-ci sont très connues, font de la publicité pour vendre leurs produits comme n’importe quel assureur, et ont des millions de clients.Mais dorénavant il nous faut sortir des grilles de lecture fonctionnant uniquement à l’échelle nationale.