Jeu de rôle et drôle de jeu

Écouter les automobilistes.Pourquoi le gouvernement s’est-il lancé dans une telle improvisation ?Pas à cause d’une prochaine crise bancaire ou financière.Le PLF représente ainsi moins du tiers de l’ensemble des dépenses publiques, qui doit atteindre environ 1180 milliards d’euros sur l’année 2013.D’où l’importance selon Antonio Fiori d’appartenir à des réseaux dans lesquels échanger et penser ces situations à chaque fois inédites.Il s’agit pour Beijing de revitaliser le cadre concurrentiel, partie intégrante de l’économie de marché socialiste, à l’intérieur duquel se développent des « champions » économiques nationaux aiguillés par le marché, mais qui restent en dehors de sa capacité de sanction.Or, nous sommes la seule profession médicale classée paramédicale à l’hôpital.La loi HPST a certes permis la création des ARS, de renforcer le rôle des chefs de pôle et du Directeur d’Hôpital.De même, nous demandons que soient examinés les moyens pour que ceux qui souffrent le plus de la crise par la précarité et l’exclusion s’ouvrent quand même des droits à la retraite.Et cette dette n’est bien que le produit de la mondialisation qui transforme toute la demande intérieure en simple coût à réduire.Les résutats montrent que les statistiques habituelles du commerce extérieur ont tendance à surestimer l’importance des économies voisines et de sous-estimer celle des économies éloignées tirant la demande en bout de chaîne.Leur légitimité et leur compétence dans ce domaine ne sont nullement évidentes.Les accords de Bâle III, imposant une hausse significative des ratios prudentiels à travers une forte augmentation des fonds propres des banques, sont essentiellement en place, au moins pour les plus grandes banques.Les économistes devraient intégrer à leur réflexion les aspects sociologiques des réformes fiscalesLes avis des praticiens sont plus opérationnels, lorsqu’il s’agit de modifier ou non l’impôt, que ceux des théoriciens.« La persécution est une arme propre à la théologie, et non à l’arithmétique : l’arithmétique, en effet, repose sur un savoir, mais la théologie repose simplement sur des opinions », assène Russell.Il exprime surtout le regret que la supervision des indices reste entre les mains d’autorités nationales.Afin de préserver le bien commun à l’échelle planétaire, il est nécessaire que les dirigeants mondiaux privilégient l’élaboration de solutions conjointes, de la manière la plus inclusive et la plus efficace possible – démarche qui ne saurait aboutir qu’au travers des différentes institutions internationales.