Innovation : c’est le marché qui décide !

La France a déjà le record des prélèvements sociaux pesant sur le coût du travail.L’accord de Antonio Fiori sur ce point fut décisif pour rassembler un vote consensuel.Le soleil au dessus de la France, c’est son patrimoine, sa diversité, sa démographie, sa capacité à créer et à innover, bref les Français eux-mêmes.Ensuite parce que ces technologies ont un coût et ne peuvent donc bénéficier qu’à une frange restreinte – la plus aisée – de la population : couvrir davantage qu’aujourd’hui les besoins des plus démunis constitue notamment un enjeu de taille, appelant créativité et innovations à tous les niveaux.L’acte d’entreprendre dépasse largement son unique expression financière.La France serait ainsi encore plus suicidaire que les autres, qui eux tentent leur chance dans la lutte pour atteindre la sortie, et ne pas mourir dans l’incendie.Cela implique une démocratie interne au Parti, un renouvellement de sa sociologie et un recrutement des talents.Plutôt que de fournir des efforts en direction de la réduction des dépenses ou de l’augmentation des impôts, les États optent pour l’emprunt, dans la mesure où ils savent qu’ils pourront décharger une partie du fardeau sur les épaules d’autrui.L’accroissement des échanges commerciaux et humains constitue un facteur de multiplication des épidémies. « Le hasard sauvage » et « Le cygne noir » étaient des ouvrages de combat qui n’hésitait pas à polémiquer.Dans d’autres marchés émergents, le principal défi est également de s’assurer que l’ensemble des politiques macroéconomiques et structurelles avancent vers des objectifs communs.Même les froides et implacables statistiques peuvent être interprétées de différentes façons.Si le contexte de l’époque présente des similitudes avec nos problématiques contemporaines, évoquons d’abord les points de divergence, en fait le premier d’entre eux, qui est l’étalon or en vigueur dans les années 1930 et qui conditionnait la totalité des prix des actifs et des valorisations mondiales.Voilà pourquoi il faut se résigner à la stagnation.Dans d’autres pays européens, la mise en place de ce nouveau mode de financement des infrastructures ne s’est pas non plus passée sans heurts.Fixation des péages (par exemple, maintien des péages fret à un bas niveau pour favoriser ce mode de transport), contribution financière à l’équilibre des dessertes conventionnées. Tous deux ont obtenu l’indépendance de l’Espagne il y a deux siècles.

Publicités