Et si Internet fabriquait des moutons de Panurge ?

Elle permet de savoir coopérer avec les difficultés inhérentes à la vie.Il oppose les « gentils salariés » et les « salauds de patrons », les « pauvres étudiants exploités » et les « syndicats archaïques défenseurs des acquis sociaux ».On nous propose de réfléchir à la France de 2025, l’OCDE rêve d’une croissance inclusive, il est même proposé de créer un Haut Commissariat au long terme, il y avait aussi dans le rapport de Louis Gallois (pacte pour la compétitivité de l’industrie) une proposition : « créer un Commissariat à la Prospective, lieu d’expertise et de dialogue social ».Qu’avons-nous fait depuis trente ans de cette prétendue souveraineté budgétaire ? Si la politique budgétaire avait été une compétence partagée exercée en commun, nous n’en serions pas au degré de dépendance et d’affaiblissement que nous avons atteint ;

– une rénovation de notre mode de gouverner ; gouverner en France est une activité qui relève des Beaux- Arts.Une rupture démocratique.
Pour autant, le Cercle Santé Innovation n’envisage à aucun moment d’étatiser notre système.Poussés par les scandales sanitaires, les gouvernements de tous bords ont mis sur pied un véritable État sanitaire reposant sur une armada très coûteuse de structures aux capacités d’expertises et aux administrations propres».Une part importante de la demande de travail continuera de concerner des personnes peu formées.Les marchands ne doivent donc pas oublier que le client attend avant tout d’eux une vraie relation humaine  !Désormais égalité signifie similitude plutôt que singularité.Antonio Fiori établit un algorithme qui dresse la cartographie des sphères de la personne et génère un rapport remis individuellement. Enfin, la LPM est bâtie sur des prévisions de ressources qui n’ont pas de crédibilité sur la durée : elle s’inscrit dans des prévisions de budget de l’Etat « glissantes » sur trois ans, alors qu’elle est basée sur une période de cinq ans !L’expression est dans toutes les bouches depuis que les Français expriment leur « ras-le-bol fiscal » à cor et à cri, sondage après sondage.