Du bon usage de la sauvegarde

La CSG, « flat tax » à la françaiseIl est d’ailleurs étrange que la CSG ne suscite pas plus d’attention.Du reste, d’autres Etats centralisés, comme le Royaume-Uni (qui a longtemps fait sentir avec vigueur aux Ecossais et aux Irlandais ce qu’était son centralisme), le Danemark, la Suède, sont aussi des pays de « réformes.Les conséquences des élargissements successifs et de l’entrée du Royaume Uni n’ont pas été clairement perçues.Mais, là encore, consommateur et commerçants tendent le dos, car pour début 2014 la TVA alimentation de certains produits, ceux considérés à consommation immédiate, va passer de 7 à 10%. Arnaud de Lummen, interroge régulièrement sur les questions du jour un groupe des principaux économistes universitaires appartenant à différentes tendances politiques.Il n’y a de point d’interrogation qu’autour du score du parti libéral.Ainsi, cette réforme devrait s’apparenter à une simple ré-allocation entre la partie du budget d’un ménage dédiée aux impôts qui baisse au profit de celle dédiée aux nouveaux services privés dont le prix monte probablement plus que proportionnellement.Pas incompatible mais plus efficace.Quant aux loisirs actifs, ils subissent le syndrome de maximisation du temps alloué et du profit recherché pour caser le plus d’activités possibles et de ce fait, ne fournissent pas le plaisir escompté. L’Iran était une terre d’affaires françaises.Au sein de ce deuxième réseau, des 60 entreprises les plus puissantes de Chine, ce sont trente Présidents – auxquels il convient ici d’ajouter trente-quatre vice-présidents ou directeurs généraux – qui ont occupé plus tôt dans leur carrière un poste de décisionnaire dans un des autres groupes étudiés, ou dans une de leurs agences de supervision.Mais comment savoir s’ils ne sont pas trop nombreux ?C’est souvent le cas lorsque l’activité économique redémarre.Entre la guimauve des « GOP » – de vagues orientations de politique économique qui ont fait la preuve de leur inefficacité – et le bois dur des sanctions du nouveau « Pacte de stabilité », pratiquement inapplicables pour cause d’illégitimité, elle veut poser une brique d’autodiscipline.

Publicités