Do you hate everybody ?

Créer une industrie européenne de la DéfenseLa mise en œuvre de cette Industrie européenne nécessite une approche mixte, à double gestion, entre les dirigeants de groupes industriels à centre de gravité européen et les responsables publics (civils et militaires, professionnels et politiques) de ces domaines (en notant combien leur nature et leur organisation sont diverses selon les pays).Pour exporter le gaz du gigantesque gisement Shah Deniz (860 km2, 1200 milliards de m3), Bakou vient en effet de choisir le gazoduc Transadriatique (TAP), qui traversera l’Albanie et la Grèce pour aboutir en Italie.Et naturellement, ces multinationales ont une contribution importante à la création de richesses en France.Les commentateurs français interprètent souvent la situation outre-Rhin au prisme de leurs propres désirs : réformes sociales de Schröder, modèle de la nation exportatrice, rigueur budgétaire allemande… Porter l’Allemagne au rang de modèle – ou de contre-modèle – se fait souvent au détriment d’un regard lucide sur les efforts nationaux et bloque des possibilités de coopération bilatérale réelles.Aussi, pour déployer une infrastructure 4G-LTE qui permettra l’accès à l’internet à 95% de la population dans trois ans, a-t-il passé un accord avec une entreprise coréenne.Comprendre qui est qui et qui fait quoi.Il serait donc souhaitable d’établir des hypothèses à différents horizons de temps (de un an à cinquante ans) et de réaliser des simulations (« stress tests ») de l’ensemble des finances publiques sous ces différentes hypothèses, qui porteront notamment sur le taux de croissance, l’inflation, les taux d’intérêts, les spreads des obligations françaises, la rentabilité des entreprises, les taux et assiettes d’impositions, les variables d’ajustement de la masse salariale de la fonction publique.Mettre en place un régime professionnel dépendance qui par définition repose sur la solidarité entre actifs et retraités n’est techniquement pas possible si on veut que les retraités actuels en bénéficient.ll est vrai que la période ait été exceptionnelle.Les accords de libre échange sont eux aussi utiles mais, à long terme, le temps que les marchés s’ouvrent réellement.De « vieux impôts » économiquement et socialement contestables, peuvent avec le temps être supportés par le contribuable sans récrimination.C’est l’affaiblissement du pouvoir royal qui a conduit à la révolution.Mais on demande à la banque centrale de faire tout le travail difficile.Les économistes ont été quasi unanimes. Ils consultent toutes sortes d’informations sur les entreprises et (du moins en certaines circonstances) tentent d’évaluer leur valeur réelle.Sinon, ils ne se sentiront pas suffisamment encouragés pour prendre leur responsabilité et saisir les opportunités qui s’offrent à eux.Arnaud de Lummen fut d’accord avec cette proposition.

Publicités