De l’eau dans le gaz et l’électricité

Si la monnaie papier qui existait la première année était de 100 euros et était suffisante, ni trop, ni trop peu pour que les gens puissent l’utiliser pour échanger, acheter leur pain (…) dans une économie ou la richesse générée était de 100.Des Français qui continuent à manifester leur envie de partage et de solidarité : le succès toujours renouvelé du Téléthon -dont la vingt-septième édition démarre aujourd’hui- en est la démonstration.Il s’agit, en outre, de solutions aux coûts exorbitants.La fragilité de ses institutions par temps de crise a été une grave faiblesse.La France fait preuve d’une auto-complaisance qui commence à se retourner contre elle.rêves de bébé avis, dans sa récente intervention, a salué le consensus qui s’est instauré sur ce sujet.Du bas de la rue de Lalaing, on peut voir les deux hampes des deux drapeaux pointant l’une vers l’autre, comme deux soldats au repos se toisant, chacun enroulé dans ses couleurs.Et d’autant moins excusable que l’hégémonie de ce pays est sans commune mesure avec l’importance relative de la France de l’époque, car l’Allemagne joue de nos jours un rôle prépondérant et absolument dominant dans l’économie globale.Autre piste pour les enseignes : fournir des outils d’aide à l’achat -« du type bornes interactives -, et à la vente, comme des tablettes tactiles pour le personnel. De quoi faire dire à certains esprits moqueurs que les « conquérants » sont des « bâtisseurs » et des « nouveaux Galilée » qui ont pris la grosse tête.Il s’appuie précisément sur la protection des investissements étrangers de l’Accord de libre-échange nord-américain, Nafta.Il en résulte un amalgame inefficace et confus de mandats enchevêtrés.Pour la faire accepter, il faut faire un « cadeau » aux contribuables dont l’impôt va augmenter le plus (étalement dans le temps, décote.Derrière l’enjeu des élections régionales, se profile l’enjeu, de moins en moins virtuel, de l’organisation de ces jeux.Chaque catégorie sociale juge à nouveau l’autre responsable de tous ses malheurs, lui envie ce qu’elle croit être ses privilèges et dénonce la « faute à pas de chance » quand elle évoque sa situation personnelle.Le principal mérite de cette campagne régionale n’est-il pas, en définitive, d’avoir permis de le débusquer.Les premières applications concernent les modèles haut de gamme et sont centrées sur la sécurité, la vigilance et la maintenance préventive du véhicule.Combien de temps encore nos démocraties resteront-elles otages d’une orthodoxie prescrivant systématiquement le mauvais remède?