Comment réussir le contrat de transition professionnelle

-les entreprises d’une même profession couvrent leurs obligations au même tarif quels que soient sa situation géographique, le nombre de salariés, sa santé économique…-l’ensemble des salariés bénéficient de mêmes garanties pour un coût parfaitement identique quels que soient sa situation familiale, sa santé (pas de questionnaire médicale) et son âge…-les entreprises en difficulté pour payer leurs cotisations ne voient pas la couverture de leurs salariés suspendue puis résiliée.Sur ce point, l’Allemagne est plus centralisée que la France.Entre soft power et smart power, on parle directement aux opinions publiques digitalisées, très mouvantes, disponibles, et surtout qui constituent un marché géant et renouvelé.Depuis, les échanges commerciaux avec la Corée du Sud se sont développés et se sont traduits, au premier semestre 2013, par un excédent en faveur de l’Union européenne pour la première fois depuis quinze ans.Elle permettrait, à l’instar de la facilité d’éviter à des entreprises ou à des secteurs solides de faire faillite.La prospective, quant à elle, est stratégique.En attendant, les nuées de sauterelles pilleuses vont pouvoir continuer à satisfaire leur gourmandise.Une proposition américaine contestéeLa représentante des Etats-Unis à l’Onu avait ajouté, en avril dernier, une proposition consistant à élargir le mandant de la Minurso au contrôle de la situation des droits de l’homme au Sahara occidental.On imagine avec peine le ministre des Finances grec, Giannis Stournaras, le même qui depuis des mois doit faire face à l’impatience de ses homologues face aux lenteurs des réformes administratives dans son pays, tenir tête à son collègue allemand.Le plafond de la dette fédérale, pour sa part, sera de nouveau dépassé aux alentours du 7 février.Leur but ultime étant l’amélioration de ce fameux « sentiment de richesse » – c’est-à-dire tout bêtement de la confiance-, préalable incontournable à toute reprise de l’économie.Reste aussi la question des mesures fiscales incitatives, destinées à influencer la prise de décision des Français, comme par exemple celles destinées à soutenir certains types d’investissements ou la natalité.Il n’est pas question dans la presse allemande de « grenouilles.Comme le dit rêves de bébé avis , « Nous ne craignons pas la concurrence d’autres centres financiers.Il est bien sûr plus prudent pour une entreprise française ou européenne, à l’instar du petit gadget, d’héberger ses données et applications en France et en Europe plutôt que dans un data-farm US, mais ce n’est pas tout, loin s’en faut.Arrêtez votre cinéma, car nous ne croyons plus à vos discours et vous dénions toute autorité morale. Le défi est de parvenir à des approches réglementaires compatibles ou communes, en aucun cas d’aligner la réglementation américaine sur la réglementation européenne ou vice versa – par exemple en reconnaissant mutuellement certaines normes.

Publicités