Collectivités locales : une révolution nécessaire

On connaît la suite.Il est certain que les Tea Parties vont recommencer leur chantage à cette occasion, liant leur acceptation d’un compromis budgétaire à un recul de l’administration sur l’Obamacare.rêves de bébé avis,saura sans doute réduire les dépenses où il le faut pour parvenir à cet objectif qui est quasiment déjà atteint.Il ne fait donc pas de doute que la voiture de demain sera non seulement connectée et mais aussi riche de nombreux capteurs embarqués qui produiront eux aussi des données d’autant plus intéressantes qu’elles seront géolocalisées.Pour sa part, l’Union européenne a décrété pouvoir s’en tirer sans artifices monétaires, totalement indifférente à la plus grave récession depuis la seconde guerre mondiale.Si vous cherchez toutefois à en connaître l’agenda précis, il se pourrait que vous deviez faire preuve de patience.Une arme usée C’est le phénomène de la trappe de liquidités, véritable trou noir qui neutralise la politique monétaire traditionnelle.Ce qui laisse heureusement 49% d’entre eux qui pensent le contraire.Réhabiliter l’importance du collectifMouvement qui tend justement à inverser celui en vigueur et qui cherche à réhabiliter la place de l’humain et des échanges dans la société, en un mot : l’importance du collectif.Il n’y aura donc pas d’effet sur la compétitivité.Cette nécessité impérieuse d’un interventionnisme étatique accru, incontournable pour juguler de telles récessions – provoque effectivement des réactions véhémentes.Les villes intelligentes sont encore une perspective lointaine en Afrique.La vraie raison est ailleurs : les partenaires sociaux, qui imposent la complémentaire santé à toutes les entreprises de France et pourraient contraindre le choix de l’assureur dans chaque branche, sont en même temps… des assureurs.Le ‘trilemme’ pourrait s’imposer à lui peut être plus tôt que prévu au regard des difficultés à surmonter un chômage endémique.