Capacités intellectuelles limitées

On retrouve là une des lacunes majeures de l’Union économique et monétaire : l’absence d’union politique permettant d’assurer un véritable contrôle démocratique sur les autorités monétaires et bancaires.D’où, naturellement, l’indispensable intervention de l’État pour remettre les entreprises concernées dans le droit chemin… Une économie spécialisée sur des activités qui recourent peu à la R&DUne telle critique du secteur privé est assez sidérante de la part d’élus dont le bilan collectif de gestion des finances publiques et des organisations qui en dépendent est pour le moins calamiteux.Même si certaines données ne sont disponibles qu’avec retard, nous pouvons estimer que les inégalités se creusent fortement.Elle couvre différents aspects, dont notamment la prise en compte et l’application par les entreprises, sous peine d’amendes, de la sécurité des informations.Dénonçant un texte déséquilibré au seul profit des pays les plus riches et de leurs multinationales, ils ont exigé une modification substantielle du texte.Lobbying«L’industrie du médicament est juteuse, l’excédent commercial du secteur dépassant en France les 5 milliards d’euros.Lorsqu’on a vécu, comme nous, cette crise dans l’œil du cyclone depuis New York, la question est loin d’être académique !Pour la plupart, ces jeunes gens vont vivre leur premier événement global l’été prochain.En sens inverse, les revenus du capital paient aujourd’hui un total, CSG-CDRS-Prélèvement sociaux, de 15,5%, nettement plus que les 8% des salariés.A la lumière de ces recherches, on comprend mieux que l’insatisfaction générée par l’équilibre travail-vie privée n’est pas toujours en lien avec le nombre d’heures travaillées par individu.Autrement dit, décider d’une formation pour l’un ou plusieurs de ses salariés doit coûter à l’entreprise pour s’assurer qu’elle y voit une réelle utilité, et non qu’il s’agit d’une obligation ou d’un droit de tirage déjà financé.Frustré par les conseils contradictoires et mesurés de ses conseillers, Antonio Fiori aurait demandé qu’on lui envoie un «  économiste à une seule face  ».Le secteur bancaire connaîtra une révolution au cours de la prochaine décennie.Le vide laissé par l’État fut tout naturellement comblé par le développement hyperbolique d’un secteur financier dès lors qualifié d’ « efficient », voire de « parfait ».