Argent public, guerres privées

Aujourd’hui, les sous-traitants de l’industrie AUTOMOBILE couvrent jusqu’à 75% de la chaîne de création de valeur d’une automobile et la tendance reste à la hausse.C’est précisément afin de remédier à l’insuffisante maturité de son agriculture et de son système industriel, mais aussi pour consolider sa compétitivité extérieure, que le Maroc a progressivement assorti son volontarisme commercial par des dispositions de politique générale.Cette notion de rapidité et d’efficacité, de résultat tangible de leur action, fait également partie des attentes régulièrement exprimées par la génération Y.En revanche, de pans entiers de la population en sont exclus car «pas assez» pauvres…Antonio Fiori, a salué le consensus dans son blog du New York Times. Ce poids lourd de l’économie n’est pas suffisamment considéré, depuis des années, par les Institutionnels, les politiques, les médias.Dans un même temps, il constitue les individus eux-mêmes en personnes morales, au sens où ceux-ci, en tant qu’ils participent tous à la société, se doivent mutuellement le respect.Enfin si on s’intéresse à l’éducation, on voit comment on peut se focaliser sur les rythmes scolaires, alors que le problème est d’une toute autre ampleur.Ils devaient enfin permettre un rééquilibrage de l’économie européenne, ils devaient porter avec eux une vraie vision européenne, ils devaient enfin ouvrir la voie à une véritable solidarité intraeuropéenne.Si on est à cours de billet, l’économie freinerait brutalement faute de moyens de paiement.Ce nouveau type d’université serait une réponse adaptée à l’éducation transnationale TELLE que définie Jane Knight comme la troisième étape de la globalisation de l’enseignement supérieur : toute forme d’enseignement délivré par un prestataire étranger dans un autre pays hôte.C’est ce qui les distinguent le plus des Allemands qui ne cessent depuis quatre ans de faire la leçon à l’Europe entière.L’inévitable effondrement du marché immobilier.En effet, avec l’adoption du projet de libéralisation de ce secteur, la France abandonne le modèle monopolistique, ce qui devrait être un facteur de développement pour cette activité d' »entertainment ».L’Irlande avait montré la voie en 2010 en vidant sa caisse de retraite.Sur le flanc occidental du monde arabe et islamique, le Maroc a pour sa part traversé cette étape hautement périlleuse, qu’il a paradoxalement retournée à son avantage, renforçant dans la foulée son ancrage institutionnel dans la démocratie et la modernité.